LE LIVRE DE NOTRE BORD L’exposition 2019 a donc ouvert ses portes vendredi 14 juin mais son vernissage est prévu ce samedi 29 juin dès 15h30 ; un apéritif musical en guise de conclusion poétique et conviviale vous y attend.

À l’issue du vernissage samedi 29 juin, venez écouter les poèmes de Michel Gillot & le violoncelle de Didier Petit !

En plus de vous faire découvrir l’exposition au cours du vernissage dès 15h30, les Amis du Musée ont souhaité offrir une fin d’après midi légère et poétique à celles et ceux qui voudront porter la convivialité à son point haut !

Voilà trente ans passés, pendant que Douglas Gorsline peignait, sa femme Marie aimait lui lire et dire tous les mots que les poètes, philosophes et scientifiques avaient bien voulus nous laisser dans leurs écrits.

Et bien ensemble, Michel Gillot et Didier Petit s’acoquinent au mot à note et offrent l’inutile à quiconque est prêt à le considérer sans trop de répulsion, voire même à en ressentir un fort et peu avouable besoin. Ajoutant même :

« Le Livre de notre bord » est intitulé ainsi en écho au merveilleux « Livre de mon bord » du poète Pierre Reverdy. Plus que d’une simple lecture accompagnée en arrière plan par un instrumentiste, c’est d’un véritable duo qu’il s’agit, d’ordre musical autant que poétique.

Paroles et musique (jouée et chantée) y respirent, circulent de l’un à l’autre des deux protagonistes, certaines passerelles sont prévues, d’autres imprévisibles.

Nés hors de tout projet de spectacle, dans la solitude propice à leur venue, les poèmes sont bien là, intacts et précisément audibles, présence tangible offerte au public, à l’humeur du moment et aux mouvements du duo.


 Guy Lhenry pour Le Jounal de Saône et Loire
Didier Petit aux notes & Michel Gillot aux mots
Guy Lhenry pour Le Jounal de Saône et Loire


"Dans le labour des nuages, une mince flaque de ciel, que le regard vient laper avant que le soc du vent la comble de grumeaux. Ce phénomène presque inexistant entre le monde et toi ne peut nourrir ni légende ni littérature, il n’est pas état d’âme, il n’est pas récit, il n’a pas la gloire de la nostalgie ni ne fonde un destin comme ferait le noir abandon. Qu’en faire, sinon un poème ?"


 Dessin de François Schuiten laissé dans le livre d'or du musée en (...)
Main d’un créateur à la simultanéité bien comprise
Dessin de François Schuiten laissé dans le livre d’or du musée en 2017


Un chapeau passera dans le public pour participer aux frais des deux artistes.

L’association s’occupera de mettre en place un petit apéritif mais si vous souhaitez rester avec nous, boissons et grignotages seront les bienvenus !